Banner
Le bambou contre l’obésité
Godtech Par Aurore le 20 avril 2012 – 5:48

Une des nombreuses espèces de bambous, le Sasa, est utilisée dans la médecine traditionnelle asiatique pour ses propriétés anti-inflammatoires, antipyrétiques et ses propriétés diurétiques. Il est également utilisé en clinique pour traiter l’hypertension artérielle, des maladies cardio-vasculaires et certains cancers. De nombreuses études récentes montrent que le Sasa améliore également la résistance à l’insuline. En revanche ses effets sur le métabolisme lipidique ne sont pas encore connus en détails ; c’est pourquoi l’équipe de Kang et al. s’est intéressée aux effets potentiels du Sasa contre l’obésité.

Pour cela, ils ont administré des extraits de feuilles de Sasa à des souris nourries avec un régime riche en graisses. Ils ont ainsi montré que ces souris présentent une baisse significative du gain de masse corporelle et du tissu adipeux ainsi qu’une baisse des taux sériques de cholestérol total et de triglycérides par rapport aux souris contrôles. De plus, ils ont montré que l’administration de Sasa réduit également les taux sériques d’enzymes marqueurs de la « santé » du foie comme l’alanine transaminase, l’aspartate transaminase et la lactate déshydrogénase, et réduit aussi l’accumulation de droplets lipidiques dans le foie. Ils ont aussi montré que l’administration de Sasa augmente la phosphorylation dans le tissu adipeux de deux agents du métabolisme des acides gras, l’AMPK et l’ACC.

Tous ces résultats suggèrent que le Sasa aurait des effets protecteurs contre l’obésité induite par un régime alimentaire riche en graisses.

Article : Anti-obesity properties of a Sasa quelpaertensis extract in high-fat diet-induced obese mice. Seong-il Kang, Hye-Sun Shin, Hyo-Min Kim, Youn-Suk Hong, Seon-A Yoon, Seung-Woo Kang, Jeong-Hwan Kim, Hee-Chul Ko and Se-Jae Kim. Biosci. Biotechnol. Biochem. 76 (4) 110868-1-7, 2012.

Répondre à cet article