Banner
Des extraits de pétasites japonaises auraient des effets anti-obésité
Godtech Par Aurore le 28 juillet 2011 – 2:41

L’obésité représente un facteur de risque significatif de développer des maladies telles que le diabète, le cancer, les maladies cardiaques et l’hypertension. L’obésité est caractérisée par une hyperplasie (augmentation du nombre) et une hypertrophie (augmentation de la taille) des cellules adipeuses, les adipocytes. Certaines substances naturellement présentes dans les aliments, comme les flavonoïdes, ont montré des effets anti-obésité dans des études aussi bien in vitro que in vivo. En Europe, des extraits de racines de pétasites japonaises sont utilisés pour traiter des maux de tête et l’asthme et en Asie Orientale, les bourgeons fleuraux de cette plante sont utilisés comme légumes culinaires. Cependant, aucune étude nutritionnelle ou pharmacologique n’a été menée sur cette plante. 

L’équipe de Watanabe et al. a étudié les effets d’extraits de pétasites japonaises in vitro sur la différenciation des adipocytes et in vivo chez des souris prédisposées à l’obésité.

Pour cela ils ont utilisé une lignée cellulaire de préadipocytes, la 3T3-L1 qui se différencie en adipocytes. Ils ont ainsi montré que des extraits à l’éthanol de pétasites japonaises pouvaient supprimer la différenciation des préadipocytes en inhibant l’expression de certains facteurs de transcription tels C/EBPa, PPARg et SREBP1c, impliqués dans l’adipogenèse ainsi que l’expression de FAS (Fatty Acid Synthase) impliquée dans la formation des acides gras.  

Ces chercheurs ont également démontré, chez des souris rendues obèses par une alimentation riche en graisses, qu’une consommation d’extraits à l’éthanol de pétasites japonaises diminuait la prise de poids corporel, l’accumulation de graisse viscérale et améliorait le taux de cholestérol sérique. En revanche des extraits à l’eau chaude n’ont eu aucun effet sur les adipocytes ou sur les souris obèses.

Ces données permettent à ces chercheurs de suggérer que la pétasite japonaise pourrait être un agent thérapeutique naturel anti-obésité.

Article:  Suppression of Murine Preadipocyte Differentiation and Reduction of Visceral Fat Accumulation by a Petasites japonicus Ethanol Extract in Mice Fed a High-Fat Diet. T. Watanabe, K. Hata, K. Hiwatashi, K. Hori, N. Suzuki and H. Itoh. Biosci. Biotechnol. Biochem., 74 (3), 499-503, 2010. 

One Response »

  1. Que d’espoir

Répondre à cet article