Banner
La conversion cellulaire : une piste dans le traitement du diabète de type I
Godtech Par Vieira Veronique le 1 juin 2011 – 1:09

Le diabète de type I est une maladie touchant 20 millions de personnes dans le monde. Elle se caractérise par la perte sélective des cellules béta pancréatiques qui sécretent l’insuline dont le rôle est la diminution de la glycémie en cas d’excès de glucose dans le sang. Chez les patients, il en résulte une hyperglycémie qui est classiquement traitée par des injections quotidiennes d’insuline. Cependant, les variations de la glycémie chez les patients, provoquées principalement par la prise alimentaire et l’exercice physique, peuvent entrainer des complications vasculaires importantes conduisant à des amputations, à la cécité ou même à la mort. Trouver une solution pour restaurer ces cellules beta et leur fonction chez les patients atteints de diabète de type I est l’une des principales pistes que les chercheurs explorent pour le traitement de cette maladie.

Un facteur de transcription, Pax4, joue un rôle essentiel dans la multiplication et la maturation des cellules béta lors du développement pancréatique embryonnaire. En effet, l’invalidation de ce gène chez la souris supprime la différenciation des cellules sécretant l’insuline et conduit à une mort néonatale liée à un diabète aigu. Les chercheurs de l’Inserm ont généré des souris dans lesquelles il est possible d’induire l’expression du gène Pax4 dans le pancréas. Cette équipe a montré qu’il est possible de transformer les cellules alpha du pancréas qui sécretent le glucagon, en cellules beta pancréatiques. De plus, cette conversion est fonctionnelle puisque ces cellules sécretent de l’insuline. Pour finir, ces cellules beta pancréatiques nouvellement formées sont capables de remplacer les cellules beta de souris chez lesquelles un diabète de type I a été induit chimiquement et ainsi, de diminuer la glycémie sanguine jusqu’à un niveau normal.

Les résultats de cette équipe suggèrent qu’une modulation de Pax4 ou de ces cibles pourraient représenter une nouvelle voie thérapeutique dans le traitement du diabète de type I.

The ectopic expression of Pax4 in the mouse pancreas converts progenitor cells into alpha and subsequently beta cells. Collombat P, Xu X, Ravassard P, Sosa-Pineda B, Dussaud S, Billestrup N, Madsen OD, Serup P, Heimberg H, Mansouri A. Cell. 2009 Aug 7;138(3):449-62.

Répondre à cet article